Skip to content

Popularité des influenceurs voyage: clap de fin pour les guides traditionnels?

Besoin de conseils pour choisir votre prochain voyage? That the vacation spot is present in France or overseas, the plupart d’entre nous effectuent leurs recherches sur le net, et s’inspirent notamment des suggestions de blogueurs voyage plutôt que de se tourner vers les guides de voyage traditionnels. Ces deux branches de l’industrie touristique are they in competitors or are they complémentaires?

Routard, Petit Futé, Lonely Planet or Michelin, so many names of journey guides who’re households of names of generations of Français that aren’t accompanied. S’ils sont encore populaires aujourd’hui et loin de tomber en désuétude, l’émergence des blogueurs et influenceurs au cours de la dernière décennie soulève des questions quant à la place de chacun sur l’échiquier du monde du tourisme. Il est aujourd’hui tellement easy de rechercher sa prochaine vacation spot pour ses vacances de nos rêves en se baladant sur web et les réseaux sociaux, mais une fois sur place il reste bien pratique d’être muni d’un information de voyage. And at-il donc vraiment eu un impression de l’apparition des blogueurs voyage sur l’industrie des guides de voyage?

Guides touristiques et blogueurs voyage: what’s it that differentiates them?

The editors of voyage guides and the bloggers are unanimous: they’re basically completely different. Les deux ne s’adressent pas au même public et produisent des contenus qui, même s’ils traitent du même thème, remaining foncièrement eloignés. Pour Stéphan Szeremeta, editorial director du Petit Futé, the distinction between bloggers voyage et guides touristiques réside dans l’experience de ces derniers : « An influencer vit souvent dans sa région et va limiter à cet espace là, qu’il connait bien, ou alors il va découvrir une vacation spot. As an editor of voyage guides, who’s taken with us is systematically taken with native auteurs and is taken with requirements of high quality for rapport à ça. […] L’influenceur ne peut pas être spécialiste de tout. We signal histoire, structure or gastronomy sont toutes faites par des consultants de ces domaines respectifs. Notre contenu est knowledgeable parce qu’il est le fruit d’une oeuvre collective. »

I contacted lepetitjournal.com, blogger Bruno Maltor met, quant à lui, l’accent sur cette imaginative and prescient particulière et plus personnelle des blogueurs et influenceurs voyage : « J’essaie d’contribute a unique imaginative and prescient by the movies. J’essaie de mettre en avant des choses moins connues, ou en tout cas d’une façon différente. Ce que je ne retrouve pas forcement dans les guides. » Sans toutefois chercher à rentrer dans la critique des guides de voyage, il identifie certains inconvénients propres à ces derniers. « Selon moi, le problème avec les guides est leur liste d’adresses, notamment de eating places. Ils sont souvent victims de la popularité des guides de voyage et vont voir débarquer une masse de touristes français dans leur établissement. Even when the movies you collected are unhealthy for you, magnificence of individuals and you may return on to the vacation spot. With the movies, it’s potential to search out the completely different addresses and my “caches” that give the normal journey guides. J’évite cependant de donner la localization de certains endroits précis pour ne pas tomber dans l’effet nefaste d’Instagram notamment », nous explain-t-il.

Deux opinions partagées et synthetisées par les éditions Michelin : « The tourism information is written by tourism consultants and proposes a number of endroits à voir, ses coups de cœur, ses adresses. The influencer is conscious of a seule individual extra who will be attention-grabbing if they’ve the identical affinities as her. » Chacun additionally addresses the theme of the voyage with an angle and a unique imaginative and prescient in time liés au sort de public view.

Bruno Maltor : « a concurrence who n’a pas lieu d’être »

If some journey guides have a numerical model, sure influencers and bloggers will essay the publication of sensible guides to the locations they do not go to. Mais cette tendance, d’un côté comme de l’autre, and characterised in rien une concurrence entre les deux. Pour Bruno Maltor, « cette concurrence n’a pas lieu d’être, dans le sens où on ne va pas consommer de la même façon. On va peut-être trouver des bons plans dans les guides que l’on ne trouvera pas dans les blogs, et vice versa. Pour moi, il n’y a pas de cannibalisation des deux marchés, ils se complètent. C’est comme cela que je vois les choses en tout cas ». C’est aussi l’avis de Lesly et Jérémy, couple connu sous le nom de Lylylifestyle sur la platform TikTok, que ne considèrent pas non plus être en concurrence avec les guides de voyage, malgré leur statut de compte TikTok consacre au voyage le plus populaire of France

Les deux modes de conseils coexistent et peuvent être complémentaires
Michelin Editions

Stéphan Szereneta, pour qui la « coexistence se fait naturellement » and the Michelin editions abondent dans leur sens et ne pensent pas que les uns aient un impression sur l’activité des autres. « Les deux modes de conseils coexistent et peuvent être complémentaires. Aside from the Covid interval, I left the vacationer information and it was steady after the names of the yr and it was within the croissance on the small codecs. », added to the Michelin editions that proceed to promote 6 million exemplaires that yr. If for the editorial director of the Petit Futé the paper model of the voyage guides will likely be rejected in recent times, he retains the difference capability of the editors who’ve additionally developed a digital model that perpetuates the recognition of the voyage guides and leur relevance. Ces derniers ont donc encore de beaux jours devant eux.

An influencer voyage in train of réaliser une video

Between collaborations occasionnelles et symbolique forte, deux industries au service des voyageurs

Loin de se mettre des bâtons dans les roues, il arrive aux blogueurs et éditeurs de information de voyage de chercher à collaborer à certaines events. « The director of Lonely Planet France was contacted by me to make a ebook », temoigne Bruno Maltor, I spoiled a venture lastly aborted. « J’ai préféré developper un jeu de société, ce qui est plus unique selon moi. Mais je n’exclue pas non plus de m’orienter vers la réalisation de livres un jour. » Il rend finalement hommage aux guides voyage en soulignant la dimension symbolique de certains d’entre eux : « Beaucoup de mes amis achètent des guides pour leurs bibliothèques pour avoir ce memento de leur vacation spot ».

Bloggers or représentants de guides de voyage connus tombent ainsi tous d’accord sur un level : aucun d’eux ne vient empiéter sur les plates bandes de l’autre. Even so, sans forcément travailler major dans la major à chaque instantaneous, ils poursuivent toujours le même however: fournir des conseils complets et diversifiés à tout public féru d’aventures et de voyages.

Leave a Reply

Your email address will not be published.